Quatre peintres de LEONARD et ses Amis à l’école

Nous avons fait  un salto arrière dans le passé en pénétrant dans la salle de classe de maternelle. Presque intimidés devant la maîtresse et ses assistantes, nous sommes redevenus, l’espace d’un instant, des enfants. Ceux de cette classe de moyenne section nous ont fait un accueil chaleureux. La maîtresse les a  informé de la raison de notre venue : A sa demande, durant trois séances de deux heures, chacun à leur tour,  Francis, Marc et Patrick  apprendront leurs techniques de peinture aux élèves qui les mettront  en pratique, avec l’aide des peintres concernés. Francis, avec  l’acrylique et l’éponge pour réaliser un buisson fleuri; Marc avec l’aquarelle pour peindre des coquelicots; Patrick enseignera comment peindre au couteau ( couteau en plastique adapté aux enfants ). Quant à Madeleine, elle fera des photos et rédigera un commentaire qu’elle remettra à l’enseignante.

Je ne détaille pas ici le contenu de l’intervention, que je réserve à la maîtresse qui projette d’en faire usage pour sa classe en fin d’année.

Cette expérience, inédite pour moi, fut émouvante. Adulte , j’ai rarement eu de contact avec les enfants dans le cadre de l’école. Je suis admirative de la patience et de la pédagogie que déploie la maîtresse de cette classe en particulier. Lorsque les peintres ont pris la parole pour expliquer, de manière théorique, le procédé qui permet, à partir d’une toile ou d’un papier vierges, de créer un tableau avec les différentes techniques, ils ont employé des termes inconnus ou peu familiers aux enfants. Cela a fait l’objet d’interrogations, d’explications de texte, d’exemples…  Tout est matière à enseigner, à éveiller l’enfant, l’intéresser, ce qui n’est pas toujours évident, certains étant plus réceptifs que d’autres. Quand les plus indisciplinés ont manifesté  un peu d’impatience, ne tenant pas en place, la maîtresse a su  les recadrer en douceur, sans élever la voix, et les remotiver.

Les enfants sont des artistes nés, qui ne se posent pas de questions, qui dessinent ou peignent spontanément, sûrs d’eux mêmes pour la plupart et fiers de leurs oeuvres. C’est moi qui ait pris une bonne leçon au cours de ces séances. J’ ai appris que créer vient du plus profond soi-même, de son propre ressenti, de son humeur du moment, de son envie aussi. Merci les enfants, merci la maîtresse, merci les peintres pour ces bons moments passés ensemble.

Quelques photos, pour étayer ce commentaire, j’ai réservé pour la maîtresse les plus jolies et les plus personnelles montrant la salle de classe, les visages concentrés des enfants appliqués  à peindre, les oeuvres terminées, et quelques clichés plus artistiques qui feront plaisir aux parents.

Madeleine FERNANDES

 

 

 

 

Ce blog est interactif et chacun peut y laisser un commentaire, un avis ou simplement parler de sa propre expérience picturale. Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Suivez-moi sur Twitter

twitter !

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Blog Stats

  • 60 959 hits

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 172 autres abonnés

Communauté

%d blogueurs aiment cette page :